Le langage sonore

 

 

Le cri de défense : la mauvaise humeur envers son congénère, son voisin de cage ou la main qu'on tend vers lui peut faire pousser au chinchilla un cri de défense qui ressemble à une sorte d'aboiement.



Le cri d'alarme : Le chinchilla réagit aux bruits inhabituels et peut par conséquent pousser un long cri aigu. Ce cri met en alerte tous les autres rongeurs de la maison qui prennent à leur tour peur. Pour apaiser le chinchilla, il faut lui parler doucement, à voix basse.



Le cri de reconnaissance : Il s'agit de petits grognements entre chinchillas qui montrent qu'ils se reconnaissent.







Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×