La viscache des montagnes

Présentation

 

La viscache des montagnes est le cousin du chinchilla. Elle vit dans les montagnes entre 3.000 et 5.000 m d'altitudes. On la trouve en Amérique du sud, essentiellement dans les Andes, en Argentine et au Pérou.

Il existe trois sortes de viscache de montagne : - le lagidium perunaum

                                                                     - le lagidium wollfsohni

                                                                     - le lagidium viscacia

 

Description

 

Plus petite que la viscache des plaines, la viscache de montagne mesure entre 20 et 50 cm avec une queue touffue de 10 à 20 cm. Son corps est plutôt trapu (= court et gros), son cou n'existe pratiquement pas et son dos est courbé. Ses oreilles, ressemblant à celles du lièvre mais en plus court, son velues et sa fourrure, plus dense que le chinchilla, le protège des intempéries. Celle-ci est gris-brun au ventre clair.

La viscache des montagnes possèdent quatre doigts à chaque pattes ainsi que des coussinets sur les pattes antérieures (= pattes de l'avant).

 

Mode de vie

 

L'habitat

 

Les viscaches de montagnes vivent essentiellement dans les anfractuosités de la roche ou dans les éboulis.

 

Le comportement

 

Les viscaches de montagnes passent leurs journée à se dorer au soleil sur un rocher et à se toiletter, tandis qu'au crépuscule et à l'aube elles partent à la conquête de nourriture. Elles sont plutôt calmes, mais très vives et parfois très joueuses. Pour se déplacer de roches en roches, elles font des petits bonds ou des sauts certains allant jusqu'à deux mètres. De nombreuses vocalises leurs permettent de communiquer, Quand un danger approche, elles poussent des sifflement aigus.

Les viscache vivent en colonie de 20 à 80 individus répandue sur plusieurs kilomètres. Cette colonie se répartie en plusieurs familles, chacune utilisant un terrier.

 

L'alimentation

 

La viscache des montagnes se nourrit essentiellement de racines, d'écorces, d'herbes, de mousses et même de cactées qui, eux, sont riches en eaux. La nourriture étant rare en haute montagne, les colonies s'installent près des lacs ou geysers, là ou l'humidité favorisent la pousse des plantes.

 

La reproduction

 

La maturité sexuelle des viscaches tournent aux alentours d'un an. Au début de la saison des amours, qui commence au printemps, la femelle rejette le mâle de son terrier, qui lui, ira chercher une autre compagne pour s'accoupler et vivre avec jusqu'à l'année suivante.

La femelle portent son bébé pendant une moyenne de 140 jours. A la naissance, le petit viscache possède déjà toutes sa fourrure et il peut suivre sa mère pour se nourrir de végétaux. L'allaitement dure huit mois.

 

Les prédateurs

 

Les prédateurs principaux du viscache de montagne sont principalement les grands rapaces (aigles, faucon...) et les félins. Pendant très longtemps il a été chassé à cause de sa fourrure et de sa viande.

Cet animal ne fait pas parti des animaux en danger ou en voie de disparition malgré son faible taux de reproduction.

 

Petit plus

 

  • Ces animaux n'hibernent pas en hiver.

  • On les appelles aussi « lièvre de Pampas »

  • Les viscaches de montagnes évite de s'aventurer à plus de 70 m de leur terrier.

  • Elles ont tendances à manger leurs excréments.

 

                                                     source photo : Wikimedia Commons, auteur : Alexandre Buisse

 

Page rédigée par GWENDOLYN

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site