Les affections de la peau

 

Ce sont des maladies très fréquentes du cochon d'inde qui se soignent en général très bien lorsqu'elles sont identifiées à temps.

La GALE à trixacarus caviae est la plus souvent rencontrée.

 

Le parasite vit naturellement sur l'animal mais en nombre limité et se multiplie à l'occasion d'un stress. Elle se manifeste par une envie de se gratter intense, une perte de poils et des croûtes qui par la suite contiennent du pus. Elle débute souvent par la tête puis se répend sur le cou et ensuite sur reste du corps. Elle peut éventuellement se transmettre à l'homme si les conditions sont favorables : immunodépression, personne âgée, jeunes enfants, etc ... .

 

Exemple de gale sur un cochon d'inde :

gale gale bis

LA TEIGNE

 

La teigne est un eczéma qui se développe suite à la présence d'un champignon qui pousse à la surface de la peau et dans les follicules pileux.

Les poils tombent sur une ou plusieurs surfaces rondes et des croûtes apparaissent souvent.La teigne se développe au début sur la tête mais elle peut s'étendre sur le reste du corps par. La taille des plaques augmente.

On suspecte une teigne quand on voit au début des lésions en pièce de monnaie.Ce n'est pas une maladie très dangereuse. Mais le problème est la contagion et la guérison est lente.

La teigne se soigne avec de l'IMAREVAL, lotion vendue en pharmacie ou chez le vétérinaire. On mélange 20ml de produit à un litre d'eau tiède et on baigne le cochon d'inde dans ce produit en étalant le produit sur tout le corps, y compris la tête, les oreilles et le nez. On ne rince pas et on ne fait pas sécher pour que le produit reste bien sur le poil ! Il faut répéter en tout l'opération 4 fois, espacée à chaque fois de 4 jours.

 

                                                                         Exemple de teigne sur un cochon d'inde

 

  

 

 

LES KYSTES sébacés

Ces kystes sébacées ne sont pas dangereux et apparaissent souvent suite à un déficit en Vitamine C.

Ce sont des poches de liquide lubrifiant qui s'ouvrent dans les follicules pilosébacés .La sécrétion sébacée continue à se produire mais forme une poche sous la peau, souvent sur la ligne du dos ou la croupe.

Contrairement à l'abcès, la peau ne se tend pas lorsque l'on appuie sur le kyste.

Tant qu'ils sont petits, on y touche pas mais dés qu'ils se mettent à grossir, le vétérinaire les percera et les drainera.

 

Exemple d'un kyste sébacé qui est énorme mais bénin

 

 

 

 

 

GROSSEURS ET TUMEURS

Toute grosseur inhabituelle doit conduire à une visite chez le vétérinaire ! Seul le vétérinaire pourra évaluer la gravité de la grosseur et établir un diagnostic.

Les grosseurs peuvent être des grosseurs se développant lorsque le cochon d'inde vieillit ou le début d'un cancer !

LES MYCOSES

Elles se traduisent par des démangeaisons, des plaques dénudées circulaires, des plaies et des chutes de poils.

Pour prévenir ces mycose, il faut plus d’hygiène dans la cage, plus de Vitamine C et prendre soin de la fourrure du cochon d'inde.

LES PUCES ET LES POUX

Ils se reconnaissent facilement puisqu'il s'agit de la même chose que l'humain ou le chien. L'animal se gratte de façon intempestive.

Pour remédier à ces envahisseurs, il faut consulter un vétérinaire qui prescrira un traitement anti-puces/poux. Il existe également des poudres vendues en animalerie mais les produits vétérinaires sont plus efficaces.On utilise en général du STRONGHOLD, à raison de 0.1ml à appliquer dans la nuque, là où l'animal ne peut pas se lécher.

Pour éviter de contaminer les autres animaux, il faut séparer le porteur de puces ou de poux !

Petite astuce : pensez à shampouiner votre cochon d'inde en début et en fin de traitement !

Pour plus de compléments, vous pouvez lire l'article suivant en cliquant sur le lien : Les affections de la peau chez les rongeurs

Page rédigée par MIRABELLE

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×