Les problèmes respiratoires

Apprendre à observer et à connaître la respiration de son cochon d'inde est essentiel pour déceler au plus tôt tout problème respiratoire.

Tout changement de la respiration de votre cochon d'inde dot vous alerter même s'il semble en apparence en bonne santé. Les problèmes respiratoires ne sont pas à prendre à la légère car ils peuvent évoluer très rapidement vers une issue fatale !

Regardez la façon dont se soulèvent les poils sur le bas du dos de votre cochon d'inde : normalement le cochon d'inde a une respiration régulière et ne force pas quand il respire. Si vous constatez qu'il respire plus vite que d'habitude alors qu'il est au repos, ou s'il force au niveau des flancs pour inspirer ou expirer, votre cochon d'inde a un problème respiratoire. (on peut noter que certains cochons d'inde ont une respiration plus rapide que d'autres sans qu'il y ait le moindre problème d'où l'intérêt de connaître la respiration normale de son compagnon !)

On peut aussi remarquer un problème respiratoire quand le cochon d'inde fait un bruit anormal en respirant : impression de « nez bouché » ou quand on entend un raclement provenant des poumons.

Dans tous les cas, une visite chez le vétérinaire est nécessaire et indispensable pour que l'état de santé de votre cochon d'inde ne se dégrade pas.

 

En cas de problème respiratoire et en attendant la visite chez le vétérinaire, on peut faire inhaler à son cochon d'inde du pérubore vendu en pharmacie avec une goutte d'huile essentielle d'eucalyptus ou de menthe dans un bol d'eau très chaude comme sur la photo (grille de protection pour éviter les brûlures) et cabane de transport recouverte d'une serviette pendant 20 minutes et faire 4 fois dans la journée :

 

L'oedème pulmonaire

Il s'agit d'une accumulation d'eau ou de pus dans les poumons dont seul un diurétique pourra venir à bout.

L'origine de l'oedème pulmonaire ?

Les causes peuvent être diverses mais il est INDISPENSABLE de mettre un terme à tout oedème pulmonaire car le cochon d'inde se met à respirer de plus en plus difficilement.

Cela peut-être du à une infection bactérienne, virale ou physiologique comme à un mauvais fonctionnement du coeur (souvent lié à l'âge de l'animal).

Le coryza

Le coryza est un terme pour désigner une affection des voies respiratoires supérieures qui peut se propager aux bronches et aux poumons si elle n'est pas traitée à temps. ( voir la pasteurellose) Cette maladie est très contagieuse et il vaut mieux isoler les animaux malades.

Les premiers symptômes :

Des éternuements accompagnés d'un écoulement nasal et oculaire qui est au début clair, puis devient jaune purulent. En cas d'évolution de la maladie, le cochon d'inde peut rencontrer des difficultés à respirer.

Quelle est la cause d'un coryza ?

Cela peut être du à un stress, une exposition prolongée à des courants d'air, des changements importants de température ou une allergie à un composant.

Il faut savoir que l'on distingue trois types de coryza.

  • Dans le premier cas, un traitement local à l'aide de gouttes à mettre dans le nez et les yeux sera suffisant. Le vétérinaire vous dirigera vers les gouttes appropriées.

  • Dans le second cas, un antibiotique est indispensable pour enrayer le coryza.

  • Lors d'une évolution importante de la maladie, cas le plus grave, l'infection redescend vers les poumons entraînant une broncho-pneumonie fatale.

Il arrive que le coryza devienne chronique et que les médicaments antibiotiques n'entraînent qu'une amélioration passagère de l'état général.

La pneumonie

La pneumonie est une maladie bactérienne. Les organismes responsables de cette maladie sont habituellement présents dans la flore bactérienne normale qui loge dans les voies respiratoires du cochon d'inde en santé.

Le stress, une mauvaise alimentation ou un environnement inapproprié peuvent déclencher une infection par le biais de l'un de ces organismes.

Comment reconnaît-on les symptômes d'une pneumonie ?

Le cochon d'inde respire mal, il a des écoulements nasaux et oculaires, il est prostré et ne bouge plus et manque d'appétit. Il arrive malheureusement que certains cochons d'inde meurent subitement avant l'apparition de ces symptômes. La pneumonie peut aussi entraîner une infection de l'oreille moyenne ou interne, une incoordination des mouvements, ou un torticolis.

Le cochon d'inde sera traité par antibiotiques que le vétérinaire administre souvent par injection pour que le médicament agisse plus vite. Le traitement sera en général d'une dizaine de jours, voire plus long si la maladie est à un stade avancé.

Il faut noter que cette maladie étant bactérienne, il est possible que le cochon d'inde ait une rechute même si les symptômes disparaissent car les bactéries sont toujours présentes !

La pasteurellose

La pasteurellose est une maladie bactérienne provenant de la bactérie, la pasteurella, qui est la bactérie responsable du coryza à un stade très avancé.

Les symptômes :

  • une inclinaison de la tête

  • un cochon d'inde qui tourne sur lui-même

  • un écoulement nasal et oculaire purulent

  • une respiration difficile

La pasteurella est souvent la bactérie responsable de ces maux mais d'autres bactéries peuvent être mises en cause. Une fois que la bactérie atteint le cerveau, le système nerveux est atteint et le cochon d'inde n'arrive plus à s'orienter, ayant des troubles de l'équilibre.

 

Page rédigée par Mirabelle

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site