Apprivoisement et sorties

 

 

Apprivoiser une gerbille demande du temps, de la patience et beaucoup d'amour pour réussir à en faire un petit rongeur câlin et charmant.

L'arrivée des gerbilles à la maison

Il est important les premiers jours de laisser ses nouvelles compagnes tranquilles afin qu'elles s'adaptent et découvrent leur nouvel environnement. Il faudra par conséquent se contenter du minimum pour ne pas les déranger en ne leur donnant que de la nourriture et de l'eau. Une fois qu'elles se seront familiarisées avec les lieux et qu'elles auront construit leur nid, vous pourrez commencer à faire les présentations.

La méthode d'apprivoisement

 On commencera par tendre sa main près de l'entrée de la cage et surtout on restera immobile. Les gerbilles sont de grandes curieuses qui finiront par venir sentir la main. Il est possible que l'une d'elles grignotent le bout des doigts, pas par méchanceté, mais plutôt par méfiance ou alors en raison d'une odeur de nourriture sur la main. On soufflera légèrement sur elle pour montrer que c'est interdit.

Pour les habituer à notre main, on déposera dans celle-ci une friandise et on laissera les gerbilles les prendre. Elles ne viendront pas du jour au lendemain et cette étape demandera plusieurs jours, voire plusieurs semaines pour les plus téméraires. Une fois que les gerbilles seront en confiance dans la main, on soulèvera la main. Au début, elles auront peur, ce qui est normal, ne connaissant pas cette nouvelle expérience, puis elles la prendront comme un jeu.

 Il faudra veiller à ne jamais brusquer les choses sous peine de retarder l'apprivoisement. Patience et longueur de temps sont les meilleurs atouts pour conquérir une gerbille. Quand les gerbilles auront pris l'habitude d'être prises dans les mains et sur soi, on pourra envisager les sorties hors de la cage.

 Les sorties hors de la cage

 Les sorties dans une pièce sont le meilleur moyen pour développer une belle relation avec son rongeur. On peut en outre constater que ces personnes se plaignent aussi de trouver leurs boules de poils sauvages et peu câlines. On ne peut exiger d'un animal amour et complicité quand on passe très peu de temps avec lui.

Avant de lâcher les gerbilles en liberté dans une pièce, il faut veiller à ce que les choses suivantes soient hors de leur portée :

  • Les fils électriques

  • Les plantes (certaines sont toxiques ou mortelles)

  • Les fenêtres doivent être fermées et la porte de la pièce dans laquelle les gerbilles vont se promener doit l'être aussi !

  • Aucun autre animal en liberté ne doit être mis avec les gerbilles (encore moins les chiens, chats et furets)

  • Les produits ménagers

  • La cuvette des toilettes doit être fermée

  • Les tiroirs d'armoire ou d'un bureau doivent aussi être fermés

 

Une fois toutes ces précautions prises, on peut ouvrir la porte de la cage et laisser gambader les gerbilles. Pour éviter tout accident, il est préférable de rester assis sur le sol et de ne pas bouger. En agissant de cette façon, on facilitera le contact avec les gerbilles. Elles finiront par monter sur vos jambes, puis repartiront vadrouiller et reviendront. Il arrive que certaines gerbilles, les plus âgées, s'installent sur les genoux de leur maître et dorment. Ce n'est pas courant, mais reste un moment extraordinaire. Ce geste de la part d'une gerbille montre qu'elle a entièrement confiance en son maître. Pour parvenir à ce résultat, il faut des mois de patience et des sorties quotidiennes hors de la cage.


GERBILLES sur un arbre à chat lors d'une sortie :

bibilles

 

Comment faire rentrer les gerbilles dans leur cage ?

Au début, il sera difficile de les faire retourner dans leur cage d'elles-mêmes. Il faut alors prévoir des tubes et des boîtes sur le sol dans lesquels elles se faufileront afin de les bloquer et de les remettre dans leur habitacle. Quand elles auront pris l'habitude d'avoir leur heure de liberté quotidienne, elles feront certainement des allées et venues dans la cage. Il suffira d'attendre qu'elles y entrent pour les enfermer. Pour que les gerbilles ne voient pas ce geste comme un signe d'enfermement, on les récompensera au début par une friandise. On peut aussi les habituer à répondre à des mots simples : « allez, rentre dans ta cage ! ». Ces quelques mots finiront par être compris des gerbilles qui obéiront.

Toutes ces étapes ne se concrétiseront pas si elles ne sont pas scrupuleusement respectées. Il ne faut en brûler aucune, et prendre le temps nécessaire pour chacune d'elles. Certaines gerbilles s'apprivoisent moins facilement que d'autres. Comme les humains, elles ont leur caractère : certaines se montreront dociles et d'autres récalcitrantes !


 

 

 

PAGE REDIGEE PAR MIRABELLE


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site