Comportement

Choisir un cuy en espérant avoir un cochon d'inde de grande taille est une erreur. Ils ont certes la même apparence physiquement, mais le cuy et le cochon d'inde sont deux animaux au caractère et au comportement différents. Il ne faut donc pas espérer retrouver les mêmes liens qu'avec un cochon d'inde classique.

Craintif et vif

Le cuy est de nature un animal plus craintif que le cochon d'inde et très peureux aux bruits qui l'entourent ou aux gestes brusques que l'on peut être amenés à faire. Ce trait de caractère caractéristique du cuy peut en revanche, avec un bon contact avec son animal, disparaître au fil du temps.

Lorsque l'on acquiert un cuy chez soi, il faut, durant les premières semaines, faire attention à ne pas faire peur au cuy, car son temps d'apprivoisement en serait plus long. On évitera par conséquent de se poster au-dessus de sa tête et de bouger les bras rapidement, car pour un cuy, nous sommes un géant et donc une grosse menace ! Ensuite, si le cuy n'est pas habitué aux bruits, il ne faut pas lui imposer ces bruits nouveaux d'un coup, il serait paniqué, avec une respiration rapide et tétanisé dans un coin.

 Avec du temps, et surtout de la patience, un cuy, s'il est adopté jeune, ne sera plus craintif et se montrera volontiers sous nos yeux, quitte à aller papoter sans complexe en tournant du popotin !!!

Nous en avons fait l'expérience avec Pouiky, notre premier cuy, qui a toujours eu chez son éleveuse, un contact humain, et il est très sociable et content de se montrer aussi souvent qu'il le peut ! Il se sauve rarement et nous n'avons qu'à tendre la main pour le soulever et le porter. En revanche, s'il a fait une bêtise, il se carapate en quatrième vitesse dans un coin sombre.

Notre second cuy, Shrek, est à l'opposé de Pouiky. Il est resté craintif et très méfiant, en dépit des heures passées avec lui. Il n'a pas eu ce contact humain que Pouiky avait eu. Pour le saisir et le porter, il faut le coincer dans un coin sinon il se sauve en vitesse et pousse des cris pas possibles quand il s'est fait prendre !

 Sportif et intelligent

 Le cuy est bien plus sportif que le cochon d'inde. Je l'ai constaté avec mes deux mâles qui aiment se promener dans le séjour en faisant sans cesse des commentaires et qui se mettent à courir à la queue leu-leu !!! En outre, Ils aiment aussi escalader ce qu'ils ont à leur portée, sans que ce soit trop haut bien sûr ! Pouiky notre cuy se prend souvent pour un chat et aime se percher sur les nids ! Il est donc important de leur créer des petites aires de jeux avec des tunnels, cabanes et autres pour les divertir.


 Il ne faut pas oublier que le cuy est un animal rusé et têtu et qui est prêt à beaucoup quand il a une idée en tête. C'est ainsi que mes deux cuys se sauvent du parc en fin de nuit lorsqu'ils en ont marre d'être enfermés. Si je me lève plus tard que prévu, ils sortent d'eux-mêmes et se baladent dans tout le séjour !

 Apprivoiser un cuy

 Pour apprivoiser un cuy, il faut être patient et ne jamais le brusquer. Contrairement au cochon d'inde, il n'aime pas vraiment être porté sur les genoux et préfère être porté dans les bras contre la poitrine dans le sens de la longueur avec sa tête lovée contre notre cou. Il faut ensuite lui parler doucement sans élever le son de sa voix. En le faisant plusieurs fois par jour et en prenant l'habitude de lui parler, le cuy va avoir confiance en son nouveau maître. La nourriture qu'on va lui tendre (les légumes par exemple) est aussi un bon moyen de le rassurer.

C'est le cuy qui choisit son maître et non pas le contraire !



 

PAGE REDIGEE PAR MIRABELLE

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site